La première semaine de sensibilisation sur les violences sexuelles sur mineurs et personnes vulnérables en France

Le phénomène des violences sexuelles sur mineurs est un phénomène majeur dans la société où 1 enfant sur 5 est victime. Par an, 165.000 enfants sont victimes dont la majorité (90%) dans le milieu intra familial. En France, c’est 5,5 millions de personnes qui ont subi au moins une agression sexuelle dans leur enfance (INSERM-IFOP 2021).

Concernant les publics vulnérables, en particulier les personnes handicapées, 80% des femmes ont été victimes de violences (conseil français des personnes handicapées pour les questions européennes).

 

Malgré ce constat accablant et la récente libération de la parole des victimes, les actions menées en matière préventive sont encore trop peu nombreuses. 

Certes, il y a eu des actions menées à travers tout le territoire concernant les violences faites aux femmes, mais trop peu concernant les enfants et les autres publics vulnérables : personnes handicapées, personnes âgées, personnes fragiles et malades et autres personnes.

 

Depuis 2019, Olivier Savignac, porte-parole d’une association de victimes au niveau national (Parler & Revivre) a travaillé à la création d’un dispositif de prévention et la création d’un spectacle : L’enfant du silence. Il est aussi administrateur de l’association PRISM (promouvoir la recherche, l’innovation et le développement des Savoirs sur les Maltraitances) depuis mai 2021.

Le spectacle « L’enfant du silence » est un ciné-concert dont le but est de raconter en images la vie d’une personne adulte agressée dans l’enfance et qui va mener un combat pour elle-même et pour d’autres victimes.

 

En janvier 2021, suite à la première du spectacle à laquelle ont assisté une vingtaine de professionnels aveyronnais à Conques, certains ont souhaité se mobiliser aux côtés de l’association « Les Lucioles du coeur » (diffuseur du spectacle). Entre autres, des agents du conseil départemental (pôle enfance et famille / pôle des majeurs vulnérables) et de la mairie de Rodez pour qui le spectacle a été un déclencheur.

 

Le projet de semaine de sensibilisation et de lutte contre ce fléau est né.

Il s’inscrit sur un territoire, celui du département de l’Aveyron, où les acteurs qui travaillent sur ce sujet sont mobilisés et soucieux dans leurs méthodes et leurs pratiques respectives. La prévention est pour eux est fondamentale. 

Les partenaires de l'événement

Mairie de Rodez / Conseil départemental de l’Aveyron  / Rodez Agglo 

Education nationale / Tribunal de Rodez / SPIP Aveyron-Lot 

CRIAVS Occitanie / France Victimes 12 Adavem / Le planning familial